Biographie

Miklos nait à Szolnok (Hongrie) en 1899.

ClickHandler.ashxAprès avoir longuement hésité entre la musique (le violon) et la peinture, il s’oriente finalement vers les Beaux Arts de Budapest où il sort premier de sa promotion en 1924. Dans la même année, il est admis dans la colonie d’artiste de Szolnok, où les plus sûrs espoirs de Hongrie sont reçus. En 1925, il participe à une exposition dans laquelle il vendra toutes ses toiles, il décide alors de quitter la Hongrie et de faire un voyage d’études à travers l’Europe pour perfectionner sa technique et sa connaissance des Arts.

Après être passé par l’Italie, il se fixe à Paris où il y retrouve ses compatriotes Hongrois : les sculpteurs Beothy et Csaky et les peintres Lancelot Ney et Bertalan, son ami intime. En 1935, il rencontre Jeanne Lagarde sa future femme, qu’il épousera en 1938. Son Fils Etienne nait en 1939. En 1947, il est invité par l’association France-Hongrie à participer à l’exposition de quelques maîtres français avec des « Peintres et sculpteurs hongrois de l’Ecole de Paris ».

La liste des artistes réunis dans cette exposition est la suivante :

Braque, Léger, Lhote, Lurçat, Gimond, Martel, Souverbie pour le coté Français et Balint, Beothy, Csaky, Bertalan, Czinober, Czobel, Gall, Kolos-Vary, Hajdu pour le coté Hongrois.

Puis il se fait un nom dans le monde de la restauration de tableaux où il eu l’occasion d’expertiser et de restaurer plusieurs Georges de la Tour.

En 1984, il fini ses jours dans la ville natale de sa femme à Sablé-sur-Sarthe.


Plusieurs expositions ont eu lieu post-mortem, à Sablé-sur-Sarthe, à Malicorne mais surtout une rétrospective en 2002 en collaboration avec le Conseil Général de la Sarthe à l’ Abbaye de l’Epau (Le Mans).